Murs de soutènement : ce qu'il faut savoir.

Publié le 27 avril 2023 à 08:37

Murs de soutènement : ce qu'il faut savoir.I. Introduction

  • Définition d'un mur de soutènement et son utilisation

Un mur de soutènement est une structure qui permet de retenir un terrain en pente ou un talus. Il est souvent utilisé dans les constructions de routes, de voies ferrées, de terrasses ou de jardins en pente pour empêcher les éboulements de terrain et stabiliser les sols. Les murs de soutènement peuvent également servir à créer des espaces de vie supplémentaires en terrains en pente, comme des terrasses, des jardins, ou des parkings souterrains.

Auteur de l'article : Jérôme Masse, courtier en travaux, assistance à maîtrise d'ouvrage spécialisée

Importance de la construction d'un mur de soutènement

L'importance de la construction d'un mur de soutènement ne doit pas être sous-estimée, car un mur de soutènement mal construit peut entraîner des dangers pour les personnes et les bâtiments à proximité. Des éboulements de terrain peuvent se produire, entraînant des dommages matériels et des risques pour la sécurité. C'est pourquoi la construction d'un mur de soutènement doit être effectuée avec soin, en tenant compte des facteurs tels que la hauteur du mur, la pression des terres, le type de sol, l'angle de talus, le drainage et l'étanchéité.

Dans cet article, nous allons examiner les différents types de murs de soutènement et les facteurs à prendre en compte dans leur construction. Nous discuterons également des avantages et des inconvénients de chaque type de mur de soutènement, ainsi que des techniques de construction recommandées pour assurer la sécurité et la durabilité de ces structures. Enfin, nous aborderons les éléments d'étanchéité et de drainage des murs de soutènement, qui sont essentiels pour éviter les problèmes tels que les infiltrations d'eau et la détérioration du sol.

II. Les types de murs de soutènement

A. Murs en matériaux naturels :

  • Mur de soutènement en pierre sèche

  • Mur de soutènement en pierre sèche

Le mur de soutènement en pierre sèche est un type de mur de soutènement qui utilise des pierres non taillées et non liées par du mortier. Ce type de mur de soutènement est souvent utilisé pour sa capacité à bien se fondre dans l'environnement et à donner un aspect naturel. Les pierres sont empilées et imbriquées les unes dans les autres pour former une structure solide et stable. Les murs de soutènement en pierre sèche peuvent être utilisés pour les jardins en terrasse, les chemins de promenade, les clôtures et les murs de soutènement de petite et moyenne taille.

  • Mur de soutènement en bois

  1. Les murs de soutènement en bois sont souvent utilisés pour les jardins en pente ou les terrains qui nécessitent une construction légère. Les poteaux en bois sont enfoncés dans le sol et fixés avec des traverses horizontales pour former une structure solide. Ce type de mur de soutènement peut être plus facilement installé et démonté que les murs de soutènement en pierre sèche, mais peut nécessiter un entretien régulier pour éviter la pourriture et le vieillissement.

Dans l'ensemble, les murs de soutènement en matériaux naturels sont souvent utilisés pour leur esthétique naturelle et leur capacité à se fondre dans l'environnement. Ils sont également souvent moins coûteux que les murs de soutènement en matériaux manufacturés, mais peuvent nécessiter plus d'entretien et être moins adaptés aux grandes hauteurs.

B. Murs poids en matériaux manufacturés :

  • Mur de soutènement en béton

Le mur de soutènement en béton est l'un des types de murs de soutènement les plus courants. Il est souvent utilisé pour les murs de soutènement de grande hauteur et de grande capacité de charge. Le béton est coulé dans des moules pour former des panneaux préfabriqués ou des blocs qui sont ensuite assemblés sur le chantier. Les murs de soutènement en béton peuvent également être renforcés avec des barres d'armature en acier pour une résistance supplémentaire.

Mur de soutènement en gabion

  • Mur de soutènement en gabion

Le mur de soutènement en gabion est un type de mur de soutènement qui utilise des gabions, des cages métalliques remplies de pierres, de graviers ou d'autres matériaux, comme éléments de base. Les gabions sont empilés les uns sur les autres pour former une structure solide et stable. Les murs de soutènement en gabion sont souvent utilisés pour leur esthétique naturelle et leur capacité à permettre la circulation de l'eau à travers les pierres.

  • Mur poids en éléments préfabriqués en béton empilés

Dans l'ensemble, les murs poids en matériaux manufacturés sont souvent utilisés pour leur résistance et leur durabilité. Ils sont souvent plus faciles à installer que les murs de soutènement en matériaux naturels, mais peuvent être plus coûteux. Les murs de soutènement en béton sont particulièrement adaptés pour les murs de soutènement de grande hauteur et de grande capacité de charge, tandis que les murs de soutènement en gabion sont souvent utilisés pour leur esthétique naturelle et leur capacité à permettre la circulation de l'eau à travers les pierres. Les murs poids en éléments préfabriqués en béton empilés sont souvent utilisés pour les murs de soutènement de moyenne hauteur.

C. Écrans :

Palplanches métalliques

  • Palplanches métalliques

Les palplanches métalliques sont des éléments de construction en acier profilés en forme de U qui sont enfoncés dans le sol pour former un écran de soutènement. Les palplanches métalliques sont souvent utilisées pour les murs de soutènement de petite et moyenne hauteur et pour les travaux de réparation des berges.

  • Parois moulées

Mise en place de parois moulées

Les parois moulées sont des murs de soutènement en béton qui sont coulés sur place dans une tranchée creusée dans le sol. Les parois moulées sont souvent utilisées pour les murs de soutènement de grande hauteur, mais peuvent également être utilisées pour les murs de soutènement de petite et moyenne hauteur.

  • Parois composites :

Les parois composites sont des murs de soutènement qui utilisent plusieurs types de matériaux pour former une structure solide et résistante. Les parois composites peuvent être utilisées pour les murs de soutènement de petite, moyenne et grande hauteur. Il existe plusieurs types de parois composites, tels que les parois berlinoises, les parois parisiennes, les parois lutéciennes et les parois moscovites, qui utilisent différents matériaux et techniques pour leur construction.

Pieux tangents ou sécants

  • Pieux tangents ou sécants

Les pieux tangents ou sécants sont des éléments de soutènement en béton qui sont enfoncés dans le sol pour former une structure solide et stable. Les pieux tangents sont placés parallèlement les uns aux autres, tandis que les pieux sécants sont croisés. Les pieux tangents ou sécants sont souvent utilisés pour les murs de soutènement de grande hauteur.

Système Crantal

  • Murs en remblai renforcés par des éléments

Les murs en remblai renforcés par des éléments sont des murs de soutènement qui utilisent des éléments de renforcement, tels que des géotextiles, des filets, des poutres ou des ancrages, pour renforcer un remblai de terre ou un mur de soutènement existant. Les murs en remblai renforcés par des éléments sont souvent utilisés pour les murs de soutènement de petite et moyenne hauteur.

D. Murs en béton armé :

  • Mur en béton armé encastré

Le mur en béton armé encastré est un type de mur de soutènement qui utilise des tiges d'armature en acier pour renforcer le béton. Les tiges d'armature sont insérées dans des rainures pratiquées dans le sol et coulées avec du béton pour former un mur de soutènement solide et résistant. Les murs en béton armé encastrés sont souvent utilisés pour les murs de soutènement de grande hauteur et de grande capacité de charge.

  • Mur en terre armée

Mur en terre armée

Les ouvrages de soutènement sont des constructions destinées à prévenir l'éboulement ou le glissement d'un talus raide. Ils sont essentiellement employés, soit, en site montagneux pour protéger les chaussées routières contre le risque d'éboulement ou d'avalanches ; soit, en site urbain pour réduire l'emprise d'un talus naturel, en vue de la construction d'une route, d'un bâtiment ou d'un ouvrage d'art.

III. Les facteurs à prendre en compte dans la construction d'un mur de soutènement

  • Le sol

Le type de sol sur lequel le mur de soutènement sera construit est un facteur important à prendre en compte. Certains types de sols, tels que les sols meubles, les sols argileux ou les sols saturés, peuvent nécessiter des mesures supplémentaires pour assurer la stabilité du mur de soutènement.

  • La hauteur du mur

La hauteur du mur de soutènement est un autre facteur important à considérer. Les murs de soutènement plus hauts nécessitent souvent des fondations plus profondes et une construction plus solide pour assurer leur stabilité.

  • La pression des terres

La pression des terres est la force exercée par le sol sur le mur de soutènement. Il est important de calculer la pression des terres pour concevoir un mur de soutènement adapté à la charge qu'il doit supporter.

  • L'angle de talus

L'angle de talus est l'angle entre la surface du sol et la face du mur de soutènement. Un angle de talus approprié permet de réduire la pression des terres sur le mur de soutènement et d'assurer sa stabilité.

IV. Les éléments d'étanchéité et de drainage des murs de soutènement

  • L'importance de l'étanchéité et du drainage pour la durabilité d'un mur de soutènement

L'étanchéité et le drainage sont des éléments importants pour la durabilité d'un mur de soutènement. L'étanchéité permet de protéger le mur de soutènement contre l'infiltration d'eau, ce qui peut entraîner une détérioration des matériaux et une dégradation de la structure. Le drainage permet de diriger l'eau loin du mur de soutènement et d'éviter une pression excessive sur le mur de soutènement, ce qui peut entraîner des problèmes d'instabilité et de déformation.

  • Les différents matériaux et techniques d'étanchéité et de drainage adaptés à chaque type de mur

Les différents types de murs de soutènement nécessitent des matériaux et des techniques d'étanchéité et de drainage différents. Par exemple, pour les murs en béton armé, une membrane d'étanchéité peut être appliquée sur la surface extérieure du mur de soutènement pour le protéger contre l'infiltration d'eau. Pour les murs en pierre sèche, des matériaux de drainage tels que des graviers peuvent être utilisés pour empêcher l'eau de s'accumuler à la base du mur de soutènement.

Il existe également des techniques spéciales d'étanchéité et de drainage adaptées à chaque type de mur de soutènement. Par exemple, les murs en béton armé peuvent être équipés de drains horizontaux pour évacuer l'eau à l'arrière du mur, tandis que les murs en gabion peuvent être équipés de géotextiles pour empêcher les particules fines du sol de pénétrer dans les gabions.

Enfin, la conception et la construction d'un système d'étanchéité et de drainage efficace pour un mur de soutènement nécessitent une expertise en ingénierie pour évaluer les besoins spécifiques du projet et pour sélectionner les matériaux et les techniques les plus appropriés pour assurer la durabilité et la sécurité du mur de soutènement. Il faut également prendre en compte les besoin de la maîtrise d'ouvrage sur la tolérance à l'humidité dans les pièces concernées. En effet, une pièce en sous-sol habitable ne nécessitera pas le même traitement qu'un garage, une cave ou bien un vide sanitaire (selon la catégorie de la pièce).

V. La construction d'un mur de soutènement

La construction d'un mur de soutènement nécessite une préparation minutieuse du terrain et une planification soignée pour garantir la stabilité et la durabilité de la structure. Les étapes de construction typiques comprennent :

  • Préparation du terrain et excavation

La première étape de la construction d'un mur de soutènement consiste à préparer le terrain et à creuser une tranchée pour les fondations du mur. La tranchée doit être suffisamment large et profonde pour accueillir les fondations et permettre la mise en place des matériaux de renforcement.

  • Pose des fondations

Une fois que la tranchée a été creusée, des fondations solides doivent être posées. Les fondations peuvent être en béton armé, en pierre ou en gabion, selon le type de mur de soutènement. Les fondations doivent être suffisamment profondes pour résister à la pression des terres et fournir un soutien stable pour le mur de soutènement.

  • Installation des blocs ou autres matériaux

Une fois les fondations posées, les blocs ou autres matériaux peuvent être installés pour former le mur de soutènement. Les blocs peuvent être en pierre, en béton, en bois, en gabion ou d'autres matériaux, en fonction du type de mur de soutènement. Les blocs doivent être soigneusement installés et alignés pour assurer la stabilité et la durabilité du mur.

Renfort par butons

  • Les techniques de renforcement

Pour renforcer la structure du mur de soutènement, différentes techniques peuvent être utilisées en fonction du type de mur. Par exemple, des tiges d'armature peuvent être insérées dans les blocs de béton pour renforcer le mur de soutènement en béton armé. Pour les murs en gabion, des fils de fer peuvent être utilisés pour lier les gabions entre eux et renforcer la structure. Les murs en pierre peuvent être renforcés en utilisant des contre-forts ou en insérant des tiges d'armature dans les pierres.

 

Enfin, la construction d'un mur de soutènement nécessite une expertise en ingénierie pour assurer la sécurité et la durabilité de la structure. Des techniques spéciales de renforcement et des mesures supplémentaires peuvent être nécessaires pour les murs de soutènement de grande hauteur ou pour les sols difficiles.

VI. Les avantages et les inconvénients d'un mur de soutènement :

  • Les avantages en termes d'esthétique et de fonctionnalité

Un mur de soutènement peut offrir plusieurs avantages en termes d'esthétique et de fonctionnalité. Les avantages peuvent inclure :

  1. Stabilisation du sol : Un mur de soutènement peut être utilisé pour stabiliser un sol en pente ou pour empêcher l'érosion du sol. Il peut également être utilisé pour soutenir des structures adjacentes telles que des bâtiments ou des routes.

  2. Esthétique : Un mur de soutènement bien conçu peut être une caractéristique attrayante de l'aménagement paysager. Les murs en pierre sèche, par exemple, peuvent ajouter une touche rustique ou naturelle à un paysage, tandis que les murs en béton peuvent offrir une apparence plus moderne.

  3. Maximisation de l'espace : Un mur de soutènement peut permettre la création de niveaux de terrasse supplémentaires ou de zones de jardinage en pente, en maximisant l'utilisation de l'espace.

  • Les inconvénients en termes  de coût et d'entretien

Cependant, il y a aussi des inconvénients à considérer. Les inconvénients peuvent inclure :

  1. Coût : La construction d'un mur de soutènement peut être coûteuse en raison des matériaux et de la main-d'œuvre nécessaires. Les murs de soutènement plus hauts ou plus complexes peuvent coûter encore plus cher.

  2. Entretien : Les murs de soutènement nécessitent un entretien régulier pour assurer leur stabilité et leur durabilité. Les techniques d'entretien peuvent inclure la réparation des fissures ou des dommages, le nettoyage des drains ou des canaux d'écoulement, ou le remplacement des blocs endommagés.

  3. Impact sur l'environnement : La construction d'un mur de soutènement peut avoir un impact sur l'environnement en modifiant la topographie ou en perturbant les habitats naturels. Des mesures supplémentaires peuvent être nécessaires pour minimiser l'impact environnemental de la construction.

Dans l'ensemble, la décision de construire un mur de soutènement doit être prise en considérant les avantages et les inconvénients spécifiques du projet, ainsi que les exigences réglementaires et les considérations environnementales.

VII. La réalisation d'ouvrages en déblai

  • Définition de la réalisation d'ouvrages en déblai

La réalisation d'ouvrages en déblai est une technique de construction utilisée pour créer des murs de soutènement en excavant le sol et en créant un niveau inférieur. Les murs de soutènement réalisés en déblai peuvent être construits en utilisant une variété de matériaux, y compris des blocs en béton, des pierres, ou des gabions. Cette technique est souvent utilisée pour les terrains en pente ou les terrains avec une différence de niveau importante, où la création d'un niveau inférieur peut être nécessaire pour construire une structure ou pour stabiliser le sol.

Les ouvrages en déblai peuvent prendre différentes formes et tailles, en fonction des besoins du projet. Par exemple, un petit mur de soutènement en déblai peut être utilisé pour créer une zone de jardin en terrasse, tandis qu'un grand mur de soutènement en déblai peut être utilisé pour stabiliser une colline en pente ou pour construire une route surélevée.

  • Exemples d'ouvrages en déblai

Les exemples courants d'ouvrages en déblai incluent les murs de soutènement en gabion, les murs en béton armé, les murs en pierre sèche et les murs en terrasse. La réalisation d'un ouvrage en déblai nécessite une expertise en ingénierie pour garantir la stabilité et la sécurité de la structure. Des facteurs tels que la pression des terres, la hauteur du mur, l'angle de talus et la composition du sol doivent être pris en compte lors de la conception et de la construction d'un mur de soutènement en déblai.

Enfin, la réalisation d'ouvrages en déblai peut être une option coûteuse en raison des matériaux et de la main-d'œuvre nécessaires. Des techniques de renforcement peuvent être nécessaires pour assurer la stabilité du mur de soutènement, telles que l'installation de tiges d'armature ou l'utilisation de contre-forts.

VIII. Conclusion

En conclusion, les murs de soutènement sont des structures importantes pour stabiliser le sol et empêcher l'érosion. Ils peuvent également ajouter une dimension esthétique à un aménagement paysager. Il existe différents types de murs de soutènement, chacun adapté à des situations et des sols spécifiques. Les facteurs tels que la hauteur du mur, la pression des terres, l'angle de talus et la composition du sol doivent être pris en compte lors de la construction d'un mur de soutènement pour garantir sa stabilité et sa durabilité. L'étanchéité et le drainage sont également des éléments importants pour assurer la longévité d'un mur de soutènement. Bien que la construction d'un mur de soutènement puisse être coûteuse et nécessite un entretien régulier, c'est une solution efficace pour stabiliser le sol et maximiser l'utilisation de l'espace dans les terrains en pente.

#mursdesoutènement

Réaliser un mur de soutènement à Cholet, Mauléon, Bressuire, Les Herbiers, Sèvremoines, Cerizay, Mortagne sur Sèvres, Chanverrie, La Séguinière, Yzernay, Les Epesses, Beaupréau, La Romagne et les environs...


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.